Les différentes utilisations

L’Aloé est une plante médicinale connue depuis l’antiquité, dont les propriétés et vertus ne sont plus à démontrer. C’est un produit naturel utilisé depuis plus de 3000 ans qui à lui seul remplace bon nombre de produits composant votre pharmacie, dénué de toute toxicité et ne présentant aucune contre-indication.

Attention: Même si cela est rarissime, l’application de certaines préparations à base de gel d’Aloé Véra peut provoquer une légère allergie cutanée (boutons, rougeurs,démangeaisons, etc.) Dans la plupart des cas ce n’est pas la pulpe qui en est responsable mais un autre composant. Afin d’en être sur, il suffit de faire un test avec de la pulpe fraîche : si rien ne se passe, ce n’est pas la pulpe qui est en cause et il faut essayer une autre spécialité : si les troubles réapparaissent, c’est bien la pulpe la responsable et il vaut mieux alors éviter tout usage externe quelle que soit sa forme de présentation.

Et si nous faisions un point sur les différentes utilisations et applications quotidiennes du gel d’Aloé vera ? Ci-dessous une liste reprise dans les travaux du Dr Donadieu

Usage interne

  • Sphère endocrinienne (par voie buccale) : suite à une expérimentation sur 5000 patients ayant duré 5 ans, la pulpe fraîche de l’Aloé Véra incorporée à l’alimentation semble apporter une nette amélioration du diabète gras. Cette importante étude demande toutefois à être confirmée par d’autres travaux.
  • Sphère cardio-vasculaire (par voie buccale) : hypercholestérolémie et artériosclérose avec ses conséquences cardio-cérébrales.
  • Sphère digestive (par voie buccale) : ballonnements et flatulences, mauvaise haleine d’origine digestive, irritation colique, constipation fonctionnelle.

Usage externe

  • Sphère ostéo-ligamentaire (par voie locale externe) : foulures, entorses, tendinites (en association, le plus souvent avec l’application de glace ou d’aimants).
  • Sphère dermatologique (par voie locale externe) qui constitue le champ d’action privilégié de la pulpe d’Aloé Véra :
    brûlures à tous les degrés (dont les coups de soleil qui sont des brûlures au 1er dégré) et quelles qu’en soient les causes : feu, liquides bouillants, électricité, rayons X, etc.
  • Engelures, gerçures et crevasses.
  • Ampoules, rougeurs (érythèmes) et irritations cutanées en général, notamment l’érythème fessier du nourrisson.
  • Écorchures, coupures et blessures dans leur ensemble ainsi que les contusions (bien nettoyer la plaie avant l’application).
  • Ulcères variqueux et ulcérations en général, ainsi que toutes les cicatrisations lentes et difficiles.
  • Vergetures (préventivement et curativement)
  • Piqûres d’insectes et prurits de localisation diverses (y compris le prurit anal et le prurit vulvaire chez la femme).
  • Psoriasis, lupus érythémateux et certaines formes d’eczéma.
  • Herpès buccal et génital.
  • Séborrhée du cuir chevelu, états pelliculaires et chute anormale des cheveux.
  • Vieillissement prématuré de la peau (préventivement et curativement).
  • Sphère ophtalmologique (par voie locale externe) : fatique oculaire, orgelet, conjonctivite, cataracte.
  • Sphère stomatologie (par voie locale interne) :
  • Inflammation des gencives (gingivites), de la langue (glossites) et de la muqueuse buccale (stomatites).
  • Suites opératoires d’extraction dentaire ou parodontales et hygiène bucco-dentaire habituelle.