J’ai testé un jeûne de 7 jours

Alors non je n’ai pas renvoyé chéri chez sa mère pour tester un éphèbe plus jeune que lui, j’ai simplement arrêté de manger pendant 7 jours ! Et je ne suis pas morte hé hé! Alors pourquoi j’ai fait ça, qu’est ce que c’est qu’un jeûne, comment j’ai tenu, j’ai eu droit à beaucoup de questions, donc plutôt que de te faire un article saoûlant blindé de descriptions scientifiques, je vais le faire sous le format question/réponse

Mais c’est quoi un jeûne ?

Un jeûne est par définition une privation volontaire de nourriture . Pour ma part j’ai réalisé un jeûne hydrique, ce qui signifie que j’ai continué à m’hydrater par la boisson . Il existe néanmoins des personnes faisant des jeûnes secs, où la même les apports en eau sont bannis.

Pourquoi tu as fait ça?

Depuis le temps que je m’intéresse à la nutrition, je lisais beaucoup de témoignages de personnes ayant fait l’expérience du jeûne, qui disaient ressentir un réel bien-être. Ca + les recherches scientifiques démontrant clairement les bienfaits du jeûne dans les problèmes digestifs, inflammatoires, asthme, arthrite et j’en passe, j’ai eu envie de me faire ma propre opinion. On était en avril, j’étais assez en forme, tous les curseurs étaient au vert, donc comme quand j’ai une idée en tête je ne l’ai pas ailleurs, j’ai démarré mon jeûne le dimanche soir et l’ai rompu le dimanche soir suivant. Ce qui au départ ne devait durer que 3 jours aura finalement duré une semaine.

Concrètement comment se déroulaient tes journées?

Comme une journée classique de travail (oui car je n’étais pas en congés, donc j’ai continué à me lever tôt, prendre le train, aller au travail, bref avoir un rythme de ouf) à la différence que je ne mangeais rien de solide . Du coup le matin je prenais ma pulpe d’aloé véra pur (qui est une eau végétale je le rappelle), un café noir sans sucre ni lait (car ils contiennent des calories), et le reste de la journée je buvais le litre d’infusion chouchou que je m’étais préparée + d’autres thés, cafés, et bien sur de l’eau, plate ou pétillante. Pour le soir je m’étais concoctée un bouillon de légumes . En fait tout ce qui peut apporter des calories et déclencher la sécrétion d’insuline est interdit: jus de fruit, sodas, même les lights!!! Et oui car même si c’est du « faux » sucre, le cerveau l’interprète tel quel et demande au pancréas de faire son boulot …quel saloupiaud celui là!

Mais tu n’as pas eu faim? Comment as tu tenu?

Alors je tiens à préciser que je suis une habituée des détoxs, des diètes naturopathiques à la base. Donc on va dire que j’avais déjà un entraînement niveau gestion de la faim. Initialement je m’étais fixé 3 jours de jeûne, mais mon niveau d’énergie était telle le matin du 4ème jour que je me suis dit « allez ma grande, continue jusqu’à vendredi (soit 5 jours) . Je sais que ça peut paraître complètement insensé, mais à partir du 3ème jour je n’ai eu aucune sensation de faim (qui avaient été présentes par moments les 2 premiers jours car contrairement à ce qui doit être fait normalement je n’avais pas fait de descente alimentaire)

Tout ceci pour deux raisons que je vais tenter de vulgariser : les hormones et l’autophagie. L’organisme est très bien fait et il va aller puiser dans ses réserves qui sont au nombre de deux . En effet le sucre, qui est LE principal carburant du corps humain et surtout du cerveau, est stocké dans le foie et les muscles. La graisse qui elle réside dans la peau (graisse sous cutanée, celle qui pourrit bien souvent nos hanches! ) + la graisse viscérale autour des organes, qui est la graisse la plus dangereuse car invisible à l’œil nu. En cas de privation de nourriture, l’organisme va aller chercher son carburant ailleurs : d’abord dans le foie (ce qui va lui faire faire un super nettoyage soit dit en passant), puis un peu dans les muscles (ce qui explique quelques courbatures au début du jeûne). Puis lorsqu’il n’y aura plus de sucre, il va aller taper dans les graisses pour les transformer en corps cétoniques, faute de glucose. Ceci aidé par l’hormone de déstockage j’ai nommé le glucagon, secrété par le foie qui ne secrète plus sa rivale, l’insuline ou l’hormone de stockage étant donné qu’il n’y a plus de présence de sucres dans le sang. Tout ceci active donc l’autophagie qui signifie « qui se mange elle même » : c’est une sorte de nettoyage cellulaire ou la capacité des cellules à éliminer les substances indésirables comme les toxines, les bactéries etc…Lorsque tous les composants cellulaires défectueux ou malades ont été éliminés, le corps peut commencer le processus de renouvellement, et qui explique les bienfaits tirés des jeûnes.

Est ce que c’est dangereux pour la santé?

Il est évident que tout le monde ne peut pas jeûner. Les femmes enceintes, allaitantes, les enfants, les ados en pleine croissance, les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire, les personnes très très maigres , les diabétiques de type 1, le jeûne n’est pas pour elles. Avant de commencer un jeûne, il est primordial d’en parler à son médecin. S’il n’y a pas de soucis de santé incompatibles avec un jeûne, que tu te sens en forme, physiquement, psychologiquement , rien ne t’empêche de te lancer dans l’aventure. Des personnes font des jeûnes de 3 jours, de 7, même de 21 jours !!!

As tu perdu du poids? Si oui combien?

Malheureusement mon objectif n’était pas une perte de poids , car le jeune n’est PAS un régime ! Donc je ne me suis pas pesé avant, mais au vu de mon pantalon je pense avoir perdu un peu plus d’une taille soit environ 5 kilos. Sur ces 5 kilos j’en ai repris 2 par la suite, en reprenant une alimentation normale au fur et à mesure.

Et après?

La remontée alimentaire s’est faite sur 3 jours : on ne peut pas de suite se faire une bonne raclette et un brownie ^^ donc priorité aux jus de légumes, compotes, légumes cuits. Puis au fur et à mesure on rajoute des bonnes graisses (avocat, maquereau, sardine ),des protéines végétales ( légumineuses, amandes, pois chiches etc), et en dernier les protéines animales comme la viande et les glucides (riz, pâtes, pommes de terre, sucres en tout genre)

Qu’est ce que tu as apprécié et moins aimé?

Les points négatifs:

  • le goût bizarre dans la bouche ! En produisant les corps cétoniques, l’acétone formée s’élimine par la respiration. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir mauvaise haleine (en tout cas il n’y a pas eu de plainte ^^) mais j’avais vraiment un sale goût en bouche, un peu métallique. Mais c’était un signe que mes graisses partaient en fumée et que le processus de jeûne fonctionnait.
  • les courbatures et les maux de tête. Lors du 2eme jour surtout j’ai eu l’impression d’avoir 80 ans , surtout lorsque j’ai du courir pour attraper le train . Les maux de tête étaient supportables mais gênants, ceci dit, rien à voir avec les migraines habituelles! Encore une fois, c’est un des symptômes de détoxification du sucre.
  • le plus chaud à gérer, vraiment, est sur le plan social. Il faut vraiment éviter toute invitation à déjeuner, les repas entre collègues, les restaus en amoureux…chéri a un peu tiré la tronche quand je lui ai dis que notre rituel du weekend allait devoir être sacrifié ^^ Pareil quand les collègues amènent les viennoiseries, les pots d’anniversaires…c’est là qu’on se rend compte aussi que TOUT est prétexte à manger, et pas le plus sainement…la nourriture a une place énOOOOOOOOrme dans les relations sociales!!

Les points positifs:

  • le truc GENIAL, c’est que je n’ai pas eu à me casser la tête cette semaine là pour savoir quoi manger le midi, ou quoi faire le soir. ZERO prise de tête, la liste des courses a été vite faite!
  • le gain de temps et d’argent : fatalement, puisque tu ne manges pas, tu ne cuisines pas (logique). Le midi, mangeant au bureau , j’ai pris sur mon temps de pause pour travailler sur mes dossiers et j’ai économisé sur les tickets restaurant 🙂 Et le budget courses de la semaine a lui aussi été allégé!
  • mais le point le plus important, celui pour lequel j’ai refait cette semaine un jeûne de 3 jours, c’est cette sensation de BIEN ETRE, cette ENERGIE folle qui arrive d’on ne sait ou au bout du 4eme jour. Je ne m’étais jamais sentie aussi bien, au niveau digestif déjà, car le ventre est ultra plat, pas de ballonnements. Je n’avais pas de fringales, même en passant devant la machine à cochonneries du boulot, pas d’envies spécifiques, je me sentais forte, limite invincible, c’était très étrange comme sensation. Mon cerveau fonctionnait à toute allure également, je me souviens avoir parlé d’une « clarté mentale » : j’avais 10000 idées à la minutes, moi qui suis une grande procrastinatrice et bien là BIM je faisais tout tout de suite (d’ailleurs cet article que je dois écrire depuis mai est rédigé actuellement alors que je termine mon jeûne de 3 jours…coïncidence? je ne pense pas !)
  • il y a également quelque chose qui a changé suite à ce jeûne, c’est qu’alors j’étais plus un « bec sucré », mes envies se dirigent dorénavant plus vers le salé . Au lieu d’avoir des pulsions de gourmandises, je vais plutôt avoir envie d’un bon avocat, d’olives, d’hummus (sur une tartine de pain des fleurs avec des tranchounettes d’avocat RAHHHH ca y est j’ai faim ^^), d’une salade composée, de chips …bah oui je suis humaine hein !! Je ne sais pas si c’est lié au jeûne mais le sucre m’attire vraiment beaucoup moins, même ma consommation de chocolat a drastiquement baissé °_Ô.

Et maintenant?

Que vais -je faireuhhhh ? Après ce jeûne j’ai repris donc une alimentation classique avant de découvrir le jeûne intermittent, que je pratique depuis juillet maintenant. Il permet de bénéficier de tous les bienfaits du jeûne mais d’une façon beaucoup plus abordable. Mais je ne t’en dis pas plus car ça sera l’objet d’un prochain article , et oui, un peu de patience 😉

J’espère que cet article t’a plu , j’ai essayé d’être la plus simple possible dans les explications. Dis moi en commentaire si c’est clair, limpide, transparent ou si tu as besoin de plus d’infos, je me ferai un grand plaisir de te répondre. Si tu veux te lancer dans un jeûne et que tu as des questions, besoin de conseils, d’un suivi, contacte moi ici ou en mp . N’hésite pas à partager cet article sur les réseaux sociaux, c’est un petit clic pour toi mais une grande aide pour moi 😉

Laisser un commentaire